lundi 30 juin 2014

Sa première année scolaire se termine


a passé ses 3 premières années avec moi et moi seule. Sa première année scolaire, on la redoutait un peu. Pour lui. Pour moi aussi sans doute...
Finalement, et comme on s'en doutait car il le réclamait depuis un petit moment, il a adoré !
Il n'a jamais pleuré pour ne pas aller à l'école, il s'est très vite intégré et les seules fois où il rouspétait, c'était parce qu'on déposait Tim à l'école avant que lui n'y aille (mais Tim commence à 08h30 et lui à 09h).
Même cet hiver, lorsqu'il a dû aller un peu à la garderie le matin, il n'a jamais rechigné. Au contraire même : lorsqu'il n'a plus été à la garderie, il demandait pour y aller encore et encore. Signe qu'il était bien, non ?

J'aime cette école. Une toute petite école maternelle dans un village de 400 habitants. Une petite école voué à disparaître... Cette année, ils étaient 20 enfants à la fréquenter. Une seule classe de petite/moyenne section.

L'avantage de ce petit effectif, c'est que nous, parents, avons été souvent sollicités pour participer à différents ateliers avec nos enfants :
# des matinées pâtisserie
# des matinées jeux de société
# des repas partagés avec les enfants à la cantine
# des matinées pour accompagner nos enfants dans la découverte de la biodiversité
# ... (et tant d'autres que j'oublie)


Et pour clôre cette année, un joli spectacle. On s'attendait à une danse ou deux mais non, nos petits loulous ont tenu sur une douzaine de courtes chansons/musiques sur le thème du jardin, de la pluie et enfin du dodo.
Je vous partage quelques photos mais vraiment très peu parce qu'on était à contre-jour et qu'elles ne sont pas belles du tout... Heureusement, une maman a photographié les enfants et une autre les a pris en vidéo donc on devrait récupérer ça prochainement :)



Et hop, un petit pas de danse ^^

Ma jolie petite fleur en orange <3

C'est la fin, l'heure de revêtir son pyjama...


... et de dormir ! ^^


 Merci maîtresse ! Merci Chloé !
Et merci à son ATSEM aussi !

samedi 28 juin 2014

Défi DIY ma feel box


Ce mois-ci, Julia de ma feel box nous mettait au défi de créer un headband avec le matériel fourni dnas la box. Comme j'adore le rose mais que je ne le voulais pas tout rose non plus, j'ai pris un ruban noir pour le dessous et un ruban rose à pois blanc pour le dessus.

Je n'ai eu aucun souci pour créer le headband mais au moment de l'essayer : ça ne tenait pas, il glissait sans cesse. Oups ! Il semblerait que j'ai une petite tête... J'ai donc repris le tout pour le faire plus court. Et là, plus de souci, ouf ^^

Je vous épargne la vue de la couture qui est juste atroce mais bon, l'important c'est que ça tienne et ne se voit pas :P







Et hop, une petite fleur du jardin pour décorer le tout ^^ Du coup, je l'ai porté vendredi toute la journée et aujourd'hui puisqu'on fête les 30 ans de mariage de mes parents, c'est le moment de le mettre aussi et de me vanter de l'avoir créé toute seule de mes petites mains ;-)

vendredi 27 juin 2014

Petite phrase rigolote




Le week-end dernier nous étions chez mes beaux-parents qui ont décidé de couper quelques branches de leur cerisier. L'occasion pour les enfants de se croire dans la jungle et de s'inventer des histoires ou de se faire des parties de cache-cache.

C'est lors de l'une d'elle que Tim a demandé à de se tourner ver l'arbre et de compter jusqu'à 20.
: "1, 2, 3, 9, 10... 'tention zarriiiiiive !!"

mercredi 25 juin 2014

Ma feel box




Comme je vous le disais il y a maintenant un mois, je me suis abonnée à ma feel box. Du coup, je trépignais d'impatience de la recevoir ! Alors lorsque le joli livreur s'est présenté à ma porte lundi, ni une ni deux, j'ai rapidement ouvert le carton d'emballage pour découvrir son contenu.










Dans mon coffret, il y avait donc :
# le magazine "Ma feel life" qui contient le DIY du mois, un DIY spécial, une astuce beauté, le défi photo, le défi des kids, ...
# 3 produits de la marque Avril : un dentifrice bio, une crème pour les mains, un savon au patchouli (je vous parlerai de nouveau de ces produits dans ma rubrique "Dans ma salle de bain, il y a..."
# 3 pochettes surprises qui contenaient des rubans de couleur, du fil, une aiguille et des élastiques
# Une trousse de toilette + une trousse à maquillage


Me reste plus qu'à faire le défi du mois, à savoir un headband avec le matériel fourni dans le coffret et les autres rubans me serviront pour embellir mes tricots ^^
J'essaye de revenir avant la fin de la semaine vous présenter mon headband ;-)


Alors, vous en pensez quoi de cette box ? Moi, je suis satisfaite. J'aurai peut-être préféré avoir un produit de soin pour l'été plutôt qu'une crème pour les mains utile surtout après une exposition au froid même si je l'utiliserai cet hiver.
Tout me servira quand même et c'est bien là le principal.

Et vous, le contenu vous plaît ?

lundi 23 juin 2014

Tes mots - Mes maux




J'entends tes mots. Ces mots que je ne veux pas entendre. Ces mots qu'aucune mère ne souhaite entendre. Ces mots si durs qui critiquent mes enfants.

Je sais, ils ne sont pas parfait. Je ne le suis pas non plus. L'es-tu, toi ?
Je voudrais que tu me dises qu'ils sont beaux, que tu les aimes. J'aimerai juste que tu les apprécies à leur juste valeur. Cesse de chercher le mal que tu es persuadée de voir en eux, arrête de penser que plus ils grandiront et plus ils seront durs. Cesse de me dire que j'en fais de futurs délinquants.

Tu ne le sais peut-être pas mais quand tu parles d'eux de cette façon, c'est mon coeur de maman qui hurle et qui saigne, c'est moi que tu touches.
Je te laisse toujours dire. Pas que je crois à tes paroles même si j'y accorde plus d'importance que je ne le devrais. Juste que je ne veux pas qu'on se dispute, je ne veux pas qu'on cesse de se voir. Ce serait tellement plus facile. Et pourtant si tu savais comme il m'en coûte... Si tu savais comme j'ai envie de baisser les bras et de te dire que c'est la dernière fois que tu nous vois.
Je redoute tellement nos visites, je ne les apprécie plus. J'attends la critique qui tombera forcément, la petite phrase méchante qui leur tombera dessus. Et je prie pour que du haut de leur 6 et 3 ans, ils n'en retiennent rien. Que ça entre par une oreille et que ça sorte par l'autre. Parce qu'un jour tu partiras et que je ne veux pas qu'ils gardent une mauvaise image de toi. Même si, de plus en plus souvent, je me dis que c'est ce que tu souhaites...

Tu es persuadée que je ne t'aime pas et tu as tord. Je n'aime juste pas le comportement que tu as avec les garçons. Je n'aime pas que tu t'en prennes à eux.
Tu as bien dû ressentir cela toi aussi il y a quelques années ? Ou alors, tu as laissé les autres te dicter comment les élever ?

Je voudrais que tu sois plus souvent celle qui s'est comportée comme une mère et m'a laissé pleurer sur son épaule lorsqu'on a perdu Petite Lueur (même si je ne veux pas que tu te comportes en mère avec ma Couvée). Je voudrais que tu passes du temps avec eux, que tu apprennes à vraiment les connaître, que tu saches que ce sont juste des enfants, comme tous les enfants et que par conséquent ils crient, ils rient, ils chahutent, ils se chamaillent. Mais qu'ils n'en sont pas mauvais pour autant.


J'aimerai tellement que tu ne penses pas que ta façon d'éduquer tes enfants est meilleure que la mienne. Elle est différente. Dans chacune, il y a du bon et du moins bon mais l'essentiel est qu'elle nous convienne, pour nos enfants.
Nous avons choisi d'éduquer sans féssée, nous dicutons beaucoup (trop) avant d'en venir à la punition. Mais je ne crois pas qu'ils doivent pâtir de nos choix. Je suis triste et lasse que tu passes par eux pour nous montrer ton désaccord, que tu ais ces mots si dur et si blessant qui m'atteignent directement en plein coeur.

Je voudrais tellement t'aimer plus. Mais tu ne me laisses pas faire.
Chaque fois, tu creuses un peu plus le fossé.
Chaque fois, tu fais pleurer mon coeur un peu plus longtemps, un peu plus fort, tes mots m'atteignent plus durement.
Et de plus en plus souvent, je me dis qu'il faudra bien qu'on mette un terme à cette souffrance.
Pour t'ouvrir les yeux peut-être. Pour avoir moins mal surement. Pour que tes mots ne deviennent plus des maux.

Parce que je souffre pour eux et avec eux. Et que tout mon être me crie qu'il faut que cela cesse.
Parce qu'il faut que tu comprennes que tes mots sont destructeurs. Et que ce n'est pas ce que j'attends de toi. Ni pour eux, ni pour moi.

vendredi 20 juin 2014

Bébé Boum {lecture du moment}




L'histoire : 
 Lorsque Lili tombe enceinte pour la première fois, elle est certaine que les neuf prochains mois seront un véritable conte de fées pour elle et son chum. Ils ont tellement désiré ce bébé !
Esther, mère de deux enfants, accueille une grossesse imprévue en silence : son couple bat de l’aile et son mari vasectomisé pourrait croire qu’elle lui est infidèle.
Pour Frédérique, la croix qui apparaît sur le test de grossesse est synonyme d’un paquet d’emmerdes dont il faut se débarrasser au plus vite. Difficile de savoir qui est le père quand on jongle avec autant d’amants…
Même après des années d’essais infructueux, Jeannine espère, à quarante-trois ans, revivre le miracle d’une grossesse avant qu’il ne soit trop tard. Plus qu’un enfant, il s’agit pour elle d’une indispensable rédemption.
Quatre femmes, quatre personnalités, quatre visions complètement différentes, autant de bébés boums. Quatre trames qui s’entremêlent pour tisser une foule de situations savoureuses, de sautes d’hormones cocasses et de rebondissements incessants.




Lili est une jeune femme qui attend avec impatience sa première grossesse. Quand son voeu se réalise enfin, elle pense qu'elle va vivre une grossesse de rêve, que tout le monde va être au petit soin pour elle et que le monde tournera autour de son nombril. Et c'est Thomas, son chum, qui devra se plier à ses multiples exigences (le pauvre !).
Esther a déjà 2 enfants et ne souhaite pas plus que ça en avoir un troisième lorsque son médecin lui apprend qu'elle est enceinte. Au moment où elle annonce à son mari qu'ils vont de nouveau être parent, il lui annonce qu'il a une maîtresse et part vivre avec. Pour autant, Esther décide de garder le bébé, persuadé que son mari va lui revenir, elle décide de sauver les apparences le plus longtemps possible mais comment aurait-il envie de revenir vers elle alors qu'il a subi une vasectomie et qu'il est persuadé que Esther attend l'enfant d'un autre?
Frédérique ne veut pas se poser, avoir un seul homme dans sa vie et fonder une famille. Elle multiplie les amants et apprécie cette vie là. Jusqu'à ce qu'un test de grossesse lui annonce qu'elle attend un heureux événement. Heureux ? Pas sûre. Frédérique décide d'avorter. Il n'y a pas de place pour un rejeton dans sa vie !
Et pour finir, Jeannine, qui n'est autre que la mère de Frédérique, est au comble du bonheur lorsqu'elle apprend qu'en son ventre, elle abrite un petit être. Elle attend cette nouvelle depuis des années ! Elle espère bien être une mère bien meilleure qu'elle n'a pu l'être avec Frédérique.


J'ai beaucoup aimé ce roman qui nous vient tout droit du Québec. D'ailleurs, aucun mot n'a été modifié ou traduit de la version québecoise, ce qui laisse se déployer toute la saveur de ce roman.
Je me suis retrouvée dans les personnages. Surtout Frédérique bizarrement (mais je ne peux pas vous dire pourquoi sinon je vous dévoilerais l'intrigue). 
Et Lili aussi. Parce que lorsque j'ai été enceinte de Tim, j'étais persuadée,  tout comme elle, que mon ventre rond intéresserait le monde entier et que je vivrais une grossesse de rêve de A à Z.

Si vous rêvez grossesse/bébé, je ne vous le conseille pas, il vous donnera encore plus envie ! Du coup, il me tarde carrément de porter la Vie de nouveau !
En temps normal, je n'aime pas lire un livre deux fois mais celui-ci va faire exception à la règle et je vais le relire à l'occasion tellement il est plaisant, drôle et que la lecture est fluide et sans prise de tête.

A offrir ou se faire offrir sans hésiter !


Pour info :
Sortie en librairie en Juin 2014
456 pages
20€95


mercredi 18 juin 2014

Notre visite à Planète Sauvage 2/2


Après notre nuit dans la yourte, on se réveille tous de bonne heure et de bonne humeur pour prendre une bonne douche, un bon petit-déj' et profiter encore un peu du paysage avant notre visite libre de la réserve animalière :







En route pour la visite libre ! J'avais très envie qu'on débute par le chemin de brousse pour découvrir l'univers de Kirikou, ce personnage petit par la taille mais grand par le coeur. On se serait cru plongés dans le village de Kirikou :



Lù : "Ooh, regardez, un Roberto !" :D On ne sait pas pourquoi il l'a appelé comme ça ^^











Nous avons ensuite continué notre chemin pour nous rendre au parcours jungle afin d'observer les macaques et en chemin, nous avons pu observer des flamants roses :



Le parcours jungle


Vous avez vu son air aimable ? Ca donne pas envie de s'approcher !






était malade et commencait à montrer des signes de fatigue, nous avons donc décidé de ne pas aller au spectacle des dauphins bien que ça nous tentait énormément. Alors pour apaiser notre déception, nous nous sommes rendus à la galerie sous-marine et avons croisé encore quelques animaux en chemin.
Il y avait un dauphin qui avait vraiment envie de faire son show devant nous, il n'arrêtait pas de passer et repasser devant la vitre. 
Je l'ai pris en vidéo par deux fois et si lundi, je n'ai pas réussi à vous mettre de vidéos, cette fois-ci, ça a l'air de fonctionner alors vous allez pouvoir en profiter mais éteignez le son car c'est assez désagréable d'entendre les enfants, les bruits de fond, ... 
En tout cas, je peux vous dire qu'on a eu un mal fou à partir de la galerie sous-marine tellement les dauphins étaient près de nous, c'était magique ! :-)

















Je vous conseille d'éteindre le son pour regarder les deux vidéos !




Et voilà, après ces bons moments à Planète Sauvage, il nous a fallu reprendre la route et rentrer dans notre petite Normandie :-) 
ConjointChéri était tellement emballé par la nuit dans la yourte et le raid 4x4 qu'il m'a dit qu'on le ferait de nouveau dans 5/6 ans pour que les garçons en gardent des souvenir, je note et il me tarde !



Je vous met de nouveau les infos :
Tarifs 2014
(1 journée 1/2)
INDIVIDUELS :
Adulte : 180 €
Enfant (3/12 ans inclus) : 150 € 


*Raid 4x4, nuitée dans la yourte et visite libre de la réserve animalière offerts